Quiberon enrage: Polar sur les terres bretonnes (Enquêtes & Suspense) par Serge Le Gall

Quiberon enrage: Polar sur les terres bretonnes (Enquêtes & Suspense)

Titre de livre: Quiberon enrage: Polar sur les terres bretonnes (Enquêtes & Suspense)

Éditeur: Editions Alain Bargain

Auteur: Serge Le Gall


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Serge Le Gall avec Quiberon enrage: Polar sur les terres bretonnes (Enquêtes & Suspense)

Livres connexes

Un bouquet de roses mortelles

La magistrate Lorraine Bouchet est réveillée de bonne heure par plusieurs coups de sonnette. Elle aimerait bien que ce soit son cher Landowski qui piaffe ainsi devant la porte.
C’est une gerbe de roses qu’on veut lui remettre. Soudain, un jet de gaz la paralyse. Elle perd connaissance et le bouquet l’accompagne dans sa chute sur le tapis de l’entrée.
Le commissaire est déjà parti pour Quiberon ; il tente de mettre un terme à une série de meurtres tous perpétrés de la même manière. L’assassin, intelligent et retors, rêvait de jouer dans la cour des grands, est-il prêt à perdre la partie ?
Landowski parviendra-t-il à sauver ces femmes innocentes, prêtes, elles, à se laisser charmer par un bouquet de roses rouges… mortel ?
Mignonne, allons voir si la rose…

Dans cette nouvelle enquête, le commissaire Landowski suit la piste d'un tueur en série... Suspense garanti !

EXTRAIT

Sa marche régulière avait quelque chose de lancinant et de mécanique à la fois. À chaque enjambée, la couche d’eau se creusait sous le pied et éclatait pour dégager de chaque côté. Le son claquait sous le choc, se répétait à l’envi.
Comme les tambours de la mort.
Le toucher trop franc de ses pieds nus sur l’asphalte remontait le long des jambes et retentissait dans ses vertèbres lombaires. L’onde suivait la colonne vertébrale et progressait vers les épaules en autant de coups de poignard. De quoi lui tétaniser les mâchoires qui se serraient nerveusement.
Elle avait mal.
Sous cette pluie battante, des chaussures aussi fragiles n’auraient pas pu soutenir un corps en mouvement. Même celui d’une jolie femme. Il ne pouvait s’agir que d’un attribut vestimentaire faisant partie d’une panoplie. En aucun cas, d’un outil sérieux pour la marche. Elles étaient agréables à porter, ces chaussures. Par temps sec, une heure peut-être, pas plus, avant de les jeter sur le tapis, à deux pas d’un lit où elle aurait pu s’allonger pour enfin reposer ses chevilles.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Editions Bargain, le succès du polar breton. – Ouest France

À PROPOS DE L'AUTEUR

Serge Le Gall vit et écrit à Pont-Aven. Côté Enquêtes, il s’appuie sur son expérience professionnelle dans le milieu judiciaire. Côté Suspense, il aime bien jouer à cache-cache avec son lecteur.
Le commissaire divisionnaire Landowski est son personnage fétiche.